Accusé d’avoir une alcoolémie supérieure à la limite ?

Souvent, quand quelqu'un est accusé d’alcool au volant, il est accusé à la fois d’avoir ses facultés affaiblies et de conduire avec un taux d’alcoolémie supérieure à la limite. Les deux accusations sont semblables, mais différente : la première adresse les facultés de conduire, tandis que la deuxième adresse le taux d’alcool dans le sang.

La police accuse souvent des gens avec ces deux infractions afin d'attraper tout le monde qui peut être accusé d'alcool au volant : ceux qui sont ivres et ceux qui ont bu tellement qu’il y a une concentration d’alcool plus élevé que 80 milligrammes d’alcool dans 100 millilitres de sang.

Avant de demander un échantillon de votre haleine, la police doit avoir des motifs raisonnables et probables de croire que vous avez alcool dans votre corps. S'ils ne vous accusent pas d’avoir les facultés affaiblies, il y a de fortes chances que les polices peuvent ne pas avoir les motifs raisonnables de soupçonner que vous aviez alcool dans votre corps. Sans les motifs raisonnables, l’échantillon d’haleine est une fouille illégale, et les résultats ne peuvent pas être utilisés contre vous.

Travaillez avec un avocat de la défense pénale qui dispose d'une expérience à défendre ces types d’accusations, pour s'assurer que vos droits soient respectés, et de mettre en avant votre défense devant les tribunaux.

PLANIFIER UNE CONSULTATION GRATUITE DE 30 MINUTES MAINTENANT


 
Veuillez entrer le code ci-dessus. Envoyer


L'utilisation de l'internet ou de ce formulaire pour la communication au sein du cabinet n'établit pas une relation avocat-client. Les renseignements confidentiels ou urgents ne doivent pas être envoyés via ce formulaire.
Si vos besoins sont urgents, communiquez avec Céline Dostaler au 613-863-8595.